Logiciels multimédia
Mercredi 20 Juin 2018
Manuel d'utilisation de Music Mixer 5

Fonctions du menu Effets
Equalizer
Cette fonction permet d'amplifier ou d'atténuer individuellement les bandes de fréquence basses, médiums ou aigues. Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. L'equalizer (ou égaliseur) possède 9 bandes de fréquences (de 32 Hz (basse) à 16 KHz (aigu)). Vous pouvez définir le niveau de chaque bande de fréquence avec les potentiomètres ou en saisissant directement les valeurs dans les champs correspondants.

Echo
Cette fonction permet d'appliquer un effet de type « Echo » (ou « Delay »). Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. Vous pouvez définir la forme de l'écho, en définissant le temps écoulé entre chaque répétition du son original et la façon dont va décroître cet écho avec les potentiomètres ou en saisissant directement les valeurs dans les champs correspondants.

Niveau (de 0 à 10) : Ce paramètre détermine le volume des répétitions. Si ce paramètre vaut 0, le volume diminue de moitié à chaque répétition et l'écho « s'éteint » rapidement. Si ce paramètre vaut 10, l'écho a un volume constant égal au volume du signal original.

Décalage (de 0 à 1000 ms) : Ce paramètre détermine le nombre de millisecondes écoulées entre chaque répétition.

Reverb
Cette fonction permet d'appliquer un effet de réverbération, comme si le son était joué dans une salle. Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. En pratique, l'effet « Reverb » simule la réflexion du son sur les parois de la salle en ajoutant de multiples échos courts au son d'origine. Vous pouvez définir la forme de la réverbération en spécifiant le retard et l'amplitude des répétitions du son original avec les potentiomètres ou en saisissant directement les valeurs dans les champs correspondants.

Niveau (de 0 à 10) : Ce paramètre détermine la puissance des échos. Plus la valeur de ce paramètre est importante, plus le son paraîtra être joué dans une pièce avec des parois réfléchissantes, inversement plus la valeur est petite, plus le son paraîtra être joué dans une pièce qui « étouffe » le son.

Décalage (de 0 à 1000 ms) : Ce paramètre détermine le nombre de millisecondes écoulées entre chaque écho. Plus le décalage est long, plus le son paraîtra être joué dans une pièce spacieuse, inversement plus le décalage est court plus le son paraîtra être joué dans une pièce exigüe.

Tremolo
Cette fonction permet d'appliquer un effet de trémolo. Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. En pratique, l'effet « Tremolo » fait rapidement augmenter puis diminuer alternativement le volume. Vous pouvez définir la forme de ce trémolo, en définissant la fréquence et l'amplitude des variations avec les potentiomètres ou en saisissant directement les valeurs dans les champs correspondants. Vous pouvez également choisir si ces variations doivent suivre une fonction linéaire ou sinusoïdale.

Amplitude (de 0 à 10) : Ce paramètre détermine la « profondeur » des variations.

Fréquence (de 0 à 100) : Ce paramètre détermine le nombre de variations par seconde (c'est à dire le nombre de fois où le volume va être successivement augmenté puis diminué en une seconde).

Phaser
Cette fonction permet d'appliquer un effet de type « Phaser ». Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. Cet effet copie la forme d'onde du son d'origine, l'inverse (en opposition de phase) puis l'ajoute au son original avec un retard déterminé.

Phaser

Vous pouvez définir le temps de décalage avec le potentiomètre ou en saisissant directement la valeur dans le champ correspondant.

Décalage (de 1 à 100 ech.) : Ce paramètre détermine le retard de la répétition, il est mesuré en nombre d'échantillons pour plus de précisions. Pour un décalage court, l'effet produira une atténuation du son, le son semble moins « brillant ». Pour un décalage long , il produira au contraire une légère amplification, le son semble plus « lourd ».

La valeur correspondante en secondes peut être trouvée par : Temps de décalage = Nombre d'échantillons décalés / Fréquence d'échantillonage

Distorsion
Cette fonction permet d'appliquer un effet de distorsion au son (par exemple pour simuler l'effet d'un amplificateur saturé, effet souvent utilisé pour les sons de guitare). Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. En pratique, cet effet modifie le son, quand le volume est supérieur à un certain seuil (appelé « seuil de distorsion »), en une valeur unique définie comme le « niveau d'attachement ». Si le volume est inférieur au seuil, le son n'est pas modifié. Vous pouvez définir le « seuil de distorsion » et le « niveau d'attachement » avec les potentiomètres ou en saisissant directement les valeurs dans les champs correspondants.

Noise Gate
Cette fonction permet d'appliquer au son un effet de type « Noise Gate » (ou « barrière de bruit »). Elle s'applique sur les données sélectionnées du fichier courant. Elle permet d'éliminer les sons les plus faibles, en ne laissant passer que les sons les plus forts. En pratique, cet effet efface le son, quand le volume est inférieur à un certain seuil. Si le volume est supérieur au seuil, le son n'est pas modifié. Vous pouvez définir ce seuil avec le potentiomètre ou en saisissant directement la valeur dans le champ correspondant.

Accueil | Produits | Commander | Télécharger | Assistance | Liens | Contact
Copyright © 2004-2009 CCLA Software Tous droits réservés